BURE : STOP ! Déchets nucléaires, ne pas enfouir !
Accueil > MEDIAS > Communiqués > CP 2017 > SPECTACULAIRE RECUL DE HULOT SUR LE (...)

SPECTACULAIRE RECUL DE HULOT SUR LE NUCLEAIRE !

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUN - 8/11/2017

LES ASSOCIATIONS INTERPELLENT LE MINISTRE POUR LA 4e FOIS...


Promesse vaines et peau de chagrin !
Le ministre de la Transition écologique vient d’enterrer, le 8/11 2017, la promesse de début de sortie du nucléaire, annoncée par la loi de Transition énergétique de 2015. Après avoir promis, sitôt élu, la fermeture de 17 réacteurs, affirmé haut et fort le 16/07/2017 « sa foi absolue dans les énergies renouvelables » ou encore imaginé que le modèle énergétique de demain sera beaucoup plus diversifié (1)…

Argument facile
En opposant l’accroissement des émissions de GES dues au recours aux centrales thermiques pour la phase transitoire de fermeture de premiers réacteurs nucléaires, qui ne permettrait pas de tenir les normes d’émissions de CO2, il se fait le porte parole du « nucléaire qui sauverait le climat ». En bon élève, bien dans le rang, il récite : « l’objectif des 50% de nucléaire dans la production d’électricité en 2025 conduit systématiquement à une augmentation des émissions de CO2 du système électrique français ».

Choisir entre peste ou choléra ?
Il omet un détail, des détails. Que fait-il des tonnes de déchets nucléaires parfaitement ingérables, des centrales vieillissantes au bord de l’accident majeur, des rejets radioactifs chroniques partout dans le pays, invisibles mais meurtriers, et du gouffre financier du nucléaire qui plombe un peu plus chaque jour l’avenir des enfants à venir ?
Choisir de ne pas sortir de l’impasse du nucléaire ne fait que reculer l’échéance, au risque d’un accident majeur et d’une crise énergétique sans précédent alors que d’autres pays ont osé changer de cap ?

Entre nucléaire et effet de serre, nous affirmons devant la COP 23, qui se déroule actuellement en Allemagne, qu’il faut en France aussi changer de cap énergétique, pour le futur de tous !

Les associations dénonce une fois de plus l’aveuglement et le manque de courage des gouvernements successifs inféodés au tout puissant lobby nucléaire qui s’obstine à ne RIEN changer.
Ils envoient une quatrième demande de RV à Nicolas Hulot afin de s’entretenir du dossier Cigéo, projet d’enfouissement de déchets nucléaires à BURE.

PDF - 61.1 ko
COURRIER 4 DEMANDE RV HULOT

(1) http://www.lefigaro.fr/politique/20...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Espace privé | SPIP | squelette CSS Valide !