BURE : STOP ! Déchets nucléaires, ne pas enfouir !
Accueil > MEDIAS > Communiqués > CP 2017 > L’Andra stoppée dans ses travaux au (...)

L’Andra stoppée dans ses travaux au Bois Lejuc

COMMUNIQUE DE PRESSE COLLECTIF


C’est l’Autorité environnementale qui en a décidé, l’ANDRA doit procéder à une évaluation environnementale.

L’opposition au projet Cigéo toujours plus confortée !
Depuis l’ordonnance du 1er août 2016 du TGI de Bar-le-Duc, l’Agence Nationale pour la gestion des déchets radioactifs est contrainte de régulariser ses travaux illégaux, notamment de défrichement, dans le Bois Lejuc où elle projette d’édifier des installations de surfaces (puits d’accès et de rejets de gazs radioactifs de Cigéo). En octobre 2017, soit plus de 14 mois après, l’agence n’a toujours pas réussi à obtenir de régularisation auprès des services de l’État. En vue d’obtenir de telles autorisations, une saisine de l’Autorité environnementale est nécessaire pour déterminer si ces travaux à régulariser et les nouvelles opérations doivent faire préalablement l’objet d’une évaluation environnementale.

Depuis le mois d’août 2016, l’ANDRA a soumis trois demandes auprès de l’Autorité environnementale. À ce jour, aucune n’a permis l’octroi des autorisations.
La première décision de l’Autorité environnementale en date du 21 novembre 2016 dispensait l’ANDRA de réaliser de telles études. Cependant, le Bois Lejuc a été inclus dans une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF de la Fosse Lemaire) fin novembre 2016.
Au regard de cette nouvelle donnée, l’ANDRA a préféré déposer une deuxième demande auprès de l’Autorité environnementale. Cette dernière la dispensa à nouveau de réaliser une telle étude le 22 mars 2017.
Mais, suite au recours gracieux de quatre associations et fédérations, l’Autorité environnementale retira sa décision le 28 juin 2017 ce qui a pour effet d’obliger l’Andra à réaliser une telle étude.
L’agence, ne souhaitant aucunement se soumettre à un tel exercice, soumit une troisième demande en septembre 2017. Mais là, c’est l’Autorité environnementale qui, par son absence de réponse, le 17 octobre 2017, a entrainé l’obligation pour l’ANDRA de réaliser une évaluation environnementale pour obtenir les autorisations de défrichements et de forages.

Ainsi l’ANDRA n’est aucunement parvenue à obtenir des autorisations pourtant usuelles au titre du code de l’environnement et du code forestier.
Une telle incurie interroge sur sa capacité à gérer pour des millions d’années les déchets radioactifs les plus dangereux jamais produits ! Pour obtenir ces autorisations, l’ANDRA devra donc présenter une évaluation environnementale, ce qui prendra de longs mois avant d’espérer avoir un avis favorable à la reprise de ses travaux dans le bois ! Nous appelons d’ailleurs toutes les structures amenées à être démarchées par l’ANDRA pour réaliser cette évaluation à refuser de collaborer avec l’agence.

Occuper le Bois Lejuc, le protéger et ne pas le céder, une évidence !
Les opposants à Cigéo appellent à venir ce dimanche 22 octobre au Bois Lejuc, à partir de 11h.
Comme promis, le TIPI en planchettes de bois décorées de multiples messages colorés, réalisé lors du festival Les Bure’lesques, sera remonté dans la forêt. Suivront un repas tiré du sac et le début de la construction de la grande « Cabane Solidaire ». Ce chantier durera quelques mois et fait appel à toutes les envies, bonnes volontés et talents.
Rendez vous à partir de 11h, Barricade Nord (48° 32’ 42’’ nord, 5° 21’ 20’’ est).
Toutes les infos sont ICI.

COMMUNIQUE
des opposant-es en lutte // Tous contre l’enfouissement des déchets nucléaires !
+ Coordination BURESTOP (BURESTOP 55 + BURE ZONE LIBRE + HABITANTS VIGILANTS + MNE + MIRABEL LORRAINE ENVIRONNEMENT)
+ ASODEDRA + CEDRA 52 + EODRA



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Espace privé | SPIP | squelette CSS Valide !