BURE : STOP ! Déchets nucléaires, ne pas enfouir !
Accueil > POURQUOI > Histoire d’enfouir > 2013 - 2015 : Débat public, boycoot (...)

2013 - 2015 : Débat public, boycoot et blocage total


Nouveau débat public “bidon”, boycot sans concession

2013 : Le second débat public intitulé “Cigéo / Création d’un stockage réversible profond de déchets radioactifs en Meuse-Haute-Marne” sera un énorme fiasco. Echaudées par le débat de 2005, de nombreuses associations, appellent au boycot et au blocage des réunions, dénonçant l’inutilité d’un tel rendez-vous alors que Cigéo est passé en phase de conception industrielle... en 2012. Selon elles, le dossier que présente l’Andra est bien pauvre en éléments d’information sur un projet déjà ficelé.

S’agit-il juste de libérer, sous contrôle, les énormes tensions accumulées autour du projet Cigéo ? Les quinze réunions publiques prévues ne peuvent pas se tenir : elles sont annulées, suite au blocage bruyant et déterminé des deux premiers rendez-vous. Le débat prend ensuite un surprenant virage virtuel, via internet. 

Histoire d’un échec sans précédent > Débat public 2013

2014 : Une conférence de citoyens est organisée hors délai. Principale conclusion : tester le stockage in situ, une idée soufflée en amont du débat.

Pour finir, trois des six membres de la Commission particulière du débat public (CPDP), en charge du déroulé et de l’organisation, désavouent publiquement un bilan officiel fort arrangeant qui ne reflète pas, selon eux, le malaise récurent autour de Cigéo. Ils publient une tribune au titre explicite : ”Les déchets nucléaires et la Commission nationale du déni public”.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Espace privé | SPIP | squelette CSS Valide !