BURE : STOP ! Déchets nucléaires, ne pas enfouir !
Accueil > MEDIAS > Communiqués > CP 2017 > APPEL 12/09 : SOUTIEN A JEAN PIERRE (...)

APPEL 12/09 : SOUTIEN A JEAN PIERRE !

COMMUNIQUE 8/09/2017


La Coordination BURESTOP soutient et relaie cet appel à soutien à Jean-Pierre, durement touché par la répression dans son aide à la lutte contre Cigéo/Bure.
Organisé par la Confédération Paysanne / Région Grand Est. VOIR > Nos campagnes ne sont pas des poubelles !

RDV le 12 SEPTEMBRE 2017 à partir de 9H00 DEVANT LE TRIBUNAL, 3 PLACE SAINT-PIERRE à BAR-LE-DUC

Le 12 septembre à Bar-le-Duc, Jean-Pierre SIMON sera jugé pour avoir aidé les opposants au projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure. Son crime ? Il aurait mis à disposition des opposants son tracteur et sa remorque, ce qui aurait favorisé l’occupation du Bois Lejuc, illégalement accaparé et défriché par l’ANDRA (Agence Nationale de gestion des Déchets Nucléaires).

Jean-Pierre avait déjà été durement touché par le projet de Bure, qui avait grandement mis en péril sa ferme. Il a malgré les difficultés sorti la tête de l’eau et continué la lutte ! En séquestrant son tracteur depuis plus d’un an comme « pièce à conviction », la justice veut museler la lutte et empêche Jean-Pierre de travailler.

Les conséquences de la logique court-termiste de la politique énergétique et la production de déchets nucléaires ne doivent pas retomber systématiquement sur les paysans et les territoires ruraux. Jean-Pierre Simon et tous les paysans meusiens et haut-marnais doivent pouvoir faire leur métier ! La Conf’ s’oppose, avec tous ceux qui luttent contre les expropriations et la destruction de foncier agicole, aux grands projets inutiles et à l’accaparement foncier qui bafouent les droits des paysans !

Mobilisons-nous pour le soutenir et défendre les droits des paysans !

INFOS PRATIQUES : Stand INFO sur la Place Saint-Pierre & REPAS
Après avoir partagé un repas paysan*, nous partirons en cortège jusqu’à la préfecture pour demander la restitution du matériel de JP et dénoncer la répression à laquelle il fait face avec ce procès et la confiscation de ses outils de travail. Ce cortège rejoindra le cortège de la CGT manifestant contre la loi travail devant la préfecture où des prises de parole communes sont prévues pour dénoncer les répressions contre les travailleurs, qu’ils manifestent leur opposition au projet Cigéo, ou en raison de leur engagement syndical.
* Tou.te.s les manifestant.e.s contre la loi travail sont invité.e.s à venir partager leur repas avec nous devant le tribunal.

PDF - 60.5 ko


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Espace privé | SPIP | squelette CSS Valide !