BURE : STOP ! Déchets nucléaires, ne pas enfouir !
Accueil > DOSSIERS > Risques > 2017 - L’ASN émet des réserves sur la (...)

2017 - L’ASN émet des réserves sur la sûreté

REVUE DE PRESSE


LE MONDE | 03.08.2017
Stockage radioactif de Bure : l’Autorité de sûreté nucléaire émet « des réserves »
Le gendarme de l’atome demande des garanties supplémentaires sur la fiabilité du centre d’enfouissement de la Meuse.

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) va devoir améliorer sa copie. C’est, en substance, l’avis que vient de rendre l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) au sujet du projet de Centre industriel de stockage géologique (Cigéo).

L’installation est destinée à enfouir, dans le sous-sol argileux de la commune de Bure, dans la Meuse, les 85 000 mètres cubes de déchets radioactifs à haute activité et à vie longue produits par l’exploitation du parc nucléaire français actuel.

Début juillet, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), l’établissement public sur lequel l’autorité de contrôle s’appuie pour prendre ses décisions, avait pointé des lacunes dans le dossier d’options de sûreté présenté par l’Andra. L’ASN confirme donc cette expertise. Certes, elle juge que « le projet a atteint globalement une maturité technologique satisfaisante au stade du dossier d’options de sûreté », mais ajoute que « certaines options soulèvent des remarques complémentaires, voire des réserves ».

LIRE LA SUITE > ICI



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Espace privé | SPIP | squelette CSS Valide !