BURE : STOP ! Déchets nucléaires, ne pas enfouir !
Accueil > Cigéo / BURE > Géothermie > Bure et géothermie : l’Andra s’arrange

Bure et géothermie : l’Andra s’arrange avec ce qui la dérange

COMMUNIQUE DE PRESSE + DOSSIER COMPLET


mercredi 19 décembre 2012

Un potentiel géothermique occulté à BURE, pour permettre l’enfouissement des déchets radioactifs ! Le courrier de mise en demeure de l’Andra + le dossier complet.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » et les associations
Burestop 55 (Meuse), Mirabel (Mouvement InterAssociatif pour les Besoins de l’Environnement en Lorraine), Asodedra (Vosges), Cedra (Haute-Marne) et les Vigilants de Gondrecourt (Meuse) mettent en demeure l’Andra de s’expliquer sur la dissimulation du potentiel géothermique à Bure, là où est prévu le site national d’enfouissement de déchets radioactifs en profondeur dénommé CIGEO.

Les associations s’appuient sur les travaux du géologue indépendant Antoine Godinot, qui a mené une analyse critique des rapports de l’Andra concernant le potentiel géothermique dans la région de Bure.
La Règle Fondamentale de Sûreté (remplacée par le Guide de sûreté) énonce qu’il ne peut y avoir de stockage de déchets radioactifs à l’aplomb de ressources potentiellement exploitables. La géothermie fait partie de ces ressources. L’Andra a conclu, à l’issue d’un forage profond réalisé en juin 2008, à la médiocrité du potentiel géothermique à Bure : débit de 5 m3/h.
Or les travaux d’Antoine Godinot, géologue indépendant, démontrent que l’Andra a souhaité conclure de la manière qui l’arrangeait le mieux. En effet, en dépit des règles en la matière, l’Andra n’a pas fait enlever la boue spécifique de forage et en a fait injecter dans les tuyaux de l’appareillage. Il en a résulté une obstruction externe et interne de la crépine (seule partie du tubage pourvue d’ouvertures, sous forme de très fines fentes horizontales, destinée à laisser passer l’eau lors du test). Le débit observé de 5 m3/h n’a donc aucune valeur. Le test a pourtant montré que l’aquifère était aussi bon que les exploitations parisiennes en service depuis plus de 30 ans.
[photo en pièce jointe]
Les associations souhaitent porter à la connaissance de la presse l’ensemble des éléments du dossier, et mettent l’Andra en demeure de fournir des explications sur cette dissimulation.
Veuillez trouver en pièce jointe notre analyse détaillée, ainsi que la lettre de mise en demeure et le texte du Guide de sûreté.

Contacts presse :
Antoine Godinot (géologue) : 03 52 45 01 29
Nadine Schneider (Bure Stop 55) : 06 85 50 82 77
Romain Virrion (hydrogéologue / MIRABEL LNE) : 09 81 98 30 12
Marie Frachisse (juriste / Réseau « Sortir du nucléaire ») : 07 62 58 01 23

Chargée de communication :
Charlotte Mijeon : 06 64 66 01 23


Mise en demeure de l’Andra :

PDF - 303.7 ko


LE DOSSIER

Synthèse du dossier géothermie :

PDF - 415.8 ko

Guide de Sûreté 2008 / extrait :

PDF - 120.7 ko

Bibliographie générale :

PDF - 199.1 ko


PIECES ANNEXES

Pièce annexe 1 :

PDF - 325.5 ko

Pièce annexe 2 :

PDF - 395.3 ko

Pièce annexe 3 :

PDF - 808.4 ko

Pièce annexe 4 :

PDF - 435.8 ko


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous contacter | Espace privé | SPIP | squelette CSS Valide !